Hauteville house T.17 ; le journal d'Arthur Blake

(Scénariste), (Dessinateur)

À propos

Paris 1867. Retranchée dans le bureau du Fantôme de Paris, Eglantine explore les mémoires de ce dernier consignées dans un épais carnet. Elle découvre l'aventure américaine du fantôme et son alliance avec Lincoln, Zelda et Gavroche pour libérer Mpandé, un esclave, fils d'un roi Zulu, dernier rescapé du naufrage d'un navire négrier commandé par un certain Capitaine Morgane, alias Arthur Blake...

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public > Action / Aventures

  • EAN

    9782413025658

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    35 707 Ko

  • Lectorat

    à partir de 12 ANS

  • Série

    Hauteville house

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (pdf)

Fred Duval

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Fred Duval est né à Rouen en 1965. Il scénarise de nombreux strips pour la presse, puis signe son premier album chez Delcourt, « 500 fusils », avec Lamy, Rabarot, Vatine et Cailleteau. Il attaque ensuite sa première série avec Vatine et Blanchard et dessinée par Gess, « Carmen Mc Callum », toujours chez Delcourt, pour qui il réalise ensuite « Travis », « Lieutenant Mac Fly » et « Gibier de Potence ». Il écrit aussi des dessins animés dont « Arsène Lupin » et « Carnaby Street » et adapte actuellement « Carmen Mc Callum » pour un film en 3D. Sa rencontre avec le dessinateur Vastra débouche sur « Mâchefer » chez Vents d'Ouest, une série qui conjugue aventures, baston, humour et grosses carrosseries.

Thierry Gioux

Né en 1960 sur la côte normande. Passionné dès l'enfance par l'Histoire, les mythes grecs, la littérature (Homère vers 10/11 ans, puis le choc Lovecraft, une vieille passion). Lecteur boulimique de bandes dessinées, ses premières amours seront Jacobs, Pratt, Martin. Il est aussi passionné de musique et de cinéma. Après des études paresseuses (anglais, lettres, arts plastiques), il s'engage sérieusement dans la voie de la bande dessinée, option ligne claire historique, parallèlement à une « ligne crade débilo-punk» dans les fanzines. Il est le dessinateur du "Vent des Dieux" dès le tome 6 en 1992 sur un scénario de Cothias, et de "Waldeck", scénario de Dellisse, deux séries parues aux Editions Glénat. Il signe aussi "Hauteville House" chez Delcourt et "L'Aventure égyptienne" au Lombard.

empty